Accueil »Actualités »Dernières Actualités

Page 010203040506070809

Nouveau Chapitre - Recommandations du groupe d’experts

Actualisation 2017 des recommandations du groupe d’experts « France » relative à la « co-infection par les virus des hépatites » vient d’être publiée.

• Introduction et méthodologie

• Epidémiologie (juillet 2017)

• Initiation d’un premier traitement antirétroviral (octobre 2017)

• Optimisation d’un traitement antirétroviral en situation de succès virologique (juillet 2017)

Prise en charge des situations d’échec virologique chez l’adulte (novembre 2016)

• Résistance du VIH-1 aux antirétroviraux (octobre 2016)

• Primo-infection à VIH (décembre 2016)

• Prise en charge des accidents d’exposition sexuelle et au sang (AES) chez l’adulte et l’enfant (septembre 2017)

• Infection VIH-2 ; Diversité des VIH-1 (septembre 2016)

• Co-infections par les virus des hépatites (mai 2017)

• Cancers (août 2017)

• Désir d’enfant et grossesse (octobre 2017)

• Prise en charge des enfants et adolescents infectés par le VIH (février 2018)

• Accès aux soins et qualité de vie (juillet 2017)

Annexes :

mis en ligne le 23/07/2017 / mis à jour le 14/02/2018

Calendrier Vaccinal 2018

Depuis le 1er janvier 2018, huit vaccinations, auparavant recommandées sont devenues obligatoires : il s’agit des vaccinations contre la coqueluche, les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, les infections à pneumocoque, les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C, la rougeole, les oreillons et la rubéole ; soit un total de 11 vaccinations obligatoires (les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite étant antérieurement obligatoires).

Télécharger le calendrier

mis en ligne le 14/02/2018

Actualisation : recommandations 2016 du Groupe d'experts

Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH
Sous la direction du Pr Philippe Morlat et sous l'égide du CNS et de l'ANRS

 

Télécharger les recommandations

 

 

 

Nouveau : Les chapitres "initiation d'un premier traitement antirétroviral" et "optimisation d'un traitement antirétroviral en situation de succès virologique" ont été actualisés au mois de mai, vous trouverez les textes par les liens suivants:

 

 

 

 

mis en ligne le 19/12/2016 / mis à jour le 26/06/2017

Recommandations 2016 du groupe d’experts - Prise en charge du VIH

Le CNS et l’ANRS ont confié au Pr Philippe Morlat la responsabilité de l’actualisation de ces recommandations. Vous trouverez ici les différents chapitres des recommandations dans leur version la plus récente. La présentation séparée des différents chapitres est accompagnée de l’introduction au sein des textes de liens permettant de passer d’un chapitre à un autre ou d’un chapitre vers une annexe.



http://cns.sante.fr/actualites/prise-en-charge-du-vih-recommandations-du-groupe-dexperts/

mis en ligne le 31/01/2017 / mis à jour le 25/08/2017

Recommandations AFEF sur la prise en charge de l'hépatite virale C

Depuis les recommandations AFEF précédemment publiées en 2015 et 2016, le développement de molécules pangénotypiques bouleverse la prise en charge thérapeutique des patients. Il est nécessaire de simplifier la stratégie thérapeutique en privilégiant les traitements pangénotypiques, de courte durée, sans ribavirine, en une prise par jour, avec peu d'interactions médicamenteuses.
Cette simplification s'intègre dans le cadre de l'accès universel au traitement de l'hépatite C annoncé en mai 2016 par Madame la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des femmes. La simplification des recommandations permettra ainsi un traitement plus facile de l'ensemble des patients, y compris les plus vulnérables.

Télécharger les recommandations

mis en ligne le 28/03/2017

VIH : pour éradiquer l'épidémie, le dépistage doit être renforcé

En France, près de 150 000 personnes seraient atteintes par le VIH et 20 % d'entre elles ignoreraient leur séropositivité. L'objectif du dépistage est d'identifier ces personnes infectées afin de leur proposer un traitement le plus précocement possible et de réduire le risque de transmission. Pour atteindre l'objectif d'éradication de l'épidémie, la HAS revoit aujourd'hui sa stratégie de dépistage. Elle recommande de concentrer les efforts sur les populations les plus exposées au risque d'infection et de continuer à inciter chaque personne à se faire dépister au moins une fois dans sa vie.

Révaluation de la strategie dépistage VIH - Synthèse recommandations

Révaluation de la strategie dépistage VIH - Synthèse conclusion

mis en ligne le 28/03/2017

Dernières Actualités

Agenda des congrès

Recommandations

Données Epidémiologiques

Informations Professionnelles

Textes Réglementaires

Liens

Autres Actualités

Autres actualités récentes sur Facebook