Accueil »Formations »Formations SFLS »Programme des Formations

Programme des formations 2011

12/12-13/12Les nouvelles stratégies de dépistage du VIH/SIDA/IST
21/11-22/11L'adolescent séropositif et les conduites à risque
02/11Journée de formation infirmier(e) - VIH
01/09-31/12Utilisation des Programmes Dat’Aids
01/09-03/09Formation à la pratique rationnelle de dispensation des antiretroviraux
20/06-21/06Tecs en COREVIH : Actualisation des connaissances sur l'infection à VIH, les Co-infections et la gestion des complications au long cours liées au VIH et aux traitements antirétroviraux.
17/06Journée Psy
11/05-13/05Coopération inter-hospitalière Nord-Sud dans le domaine du VIH
05/05-06/05Education thérapeutique : Concevoir et organiser un programme d'éducation thérapeutique destiné aux personnes infectées par le VIH ou les virus des hépatites
24/03-25/03Les nouvelles stratégies de dépistage
10/02-11/02Accidents d’exposition au VIH
20/01-21/01VIH et Foie

Détail des formations 2011

Les nouvelles stratégies de dépistage du VIH/SIDA/IST

Lieu : Bordeaux
Date : 12 et 13 décembre 2011

Vous pouvez télécharger les présentations des intervenants

Sommaire

Présentation Vikia HIV1/2
Anne-Claire Larçon

Le dépistage VIH
T. Troussier

Actualités épidémiologiques
D.Lacoste

Les IST

Les IST (suite)

Dépistage communautaire du VIH
Laura Rios-Guardiola

Présentation du Test INSTI
Akli Bouaziz

Nouvelles stratégies de dépistage du VIH
Laurent Malato

Diagnostic des Hépatites virales B et C
P. Trimoulet

Tests de dépistage rapide du VIH - Expérience de Saint-Martin (FWI)
François BISSUEL

Actualisation des connaissances sur le VIH - Pourquoi une nouvelle politique de dépistage
N. Bernard

L'adolescent séropositif et les conduites à risque

Lieu : FIAP Jean MONET - 20 rue Cabanis - 75014 PARIS
Organisateurs : Nadine TROCME et Sandra FERNANDEZ
Dates : les 21 et 22 novembre 2011

Il n’y a pas d’adolescence sans conduite à risque  c'est-à-dire  sans une confrontation  voire une transgression  à un niveau plus ou moins important   des limites imposées par l’adulte, parfois vécues comme des  rites de passage ou  des épreuves  nécessaires,  que les adolescents   s’imposent  à eux-mêmes non  sans souffrance .

L’adulte, a souvent  des difficultés  à cerner d’une part  le processus adolescent lui-même, d’autre part  la  frontière entre le normal  et le pathologique, d’autant que ces conduites s’adressent  non seulement   aux parents, mais aussi  et dans le même temps aux adultes -soignants  quand l’adolescent est porteur d’une maladie au long cours. Dans ce cas, les conduites à risque chez l’adolescent malade peuvent essentiellement prendre sens  pour lui  par rapport à la maladie, avec des conséquences graves sur l’état de santé pouvant aller  jusqu’à la mort.

C’est dans ce contexte que chez l’adolescent séropositif, les conduites à risque très spécifiques au VIH  concernent  essentiellement  la sexualité  et la bonne adhérence au suivi médical et médicamenteux. Et la question  du secret  de la maladie  tellement  délétère et  spécifique  des  familles concernées par le VIH, a quant à elle  des conséquences sur la  gravité  plus ou moins importante  de ces  conduites chez l’adolescent séropositif . Dans un contexte de profond questionnement  identitaire en prise avec  des conduites à risques  parfois jusqu’au-boutiste, l’adolescent séropositif décontenance souvent  les équipes soignantes qui ne cessent  de s’interroger sur leurs  propres limites, ainsi que sur les limites parentales.  

Cette formation a pour but de donner aux soignants et  aux intervenants concernés par les  adolescents séropositifs, des compétences tant au plan médical, psychologique que social, pour une prise en charge globale adaptée. Elle s’adresse à tous ceux qui ont en charge des  adolescents  séropositifs, qu’ils  soient   médecins, soignants, ou  professionnels  paramédicaux, mais aussi des  personnes travaillant dans le cadre d’associations.

Journée de formation infirmier(e) - VIH

 "Une journée entièrement consacrée aux problématiques infirmières dans le domaine du VIH en marge du congrès de la SFLS, combinant information et réflexion. Le thème retenu pour 2011 est celui de la Santé sexuelle (désir d'enfant, relation amoureuse chez les adolescents et les adultes atteints par le virus du VIH). Au cours de cette journée, conçue par des infirmières et infirmiers, nous espérons retrouver de nombreux professionnels et professionnelles partageant les mêmes préoccupations de la qualité des soins délivrés aux patients, et par la volonté d'une réflexion approfondie sur le sens de leur engagement."

Date : 2 novembre 2011
Lieu : Lyon
Organisatrices : Valérie Achart-Délicourt et Aline Théveny

Télécharger les présentations des orateurs

Quelle place et quelle organisation pour l’aide Médicale à la Procréation ?
Cédric Arvieux

- Les adolescents et la sexualité 
Laurent Armand

 - Prise en charge de la prévention en ETP
Bertrand Klein

Utilisation des Programmes Dat’Aids

À Partir de Septembre 2011, La SFLS organise avec l’association Dat’AIDS des sessions de formations en ligne ayant pour objectifs de répondre aux besoins des personnes utilisant les logiciels d’exploitation Dat’Aids. Ces outils sont destinés au contrôle de qualité et à l’exploitation des données produites par le dossier médical informatisé Nadis®
Les modalités d’inscription (décrites en détail dans le document ci-joint) sont :
- Envoi du bulletin complété
- Inscription en ligne sur www.dataids.org : espace inscription formations outils Dat’AIDS

Une fois l’inscription en ligne réalisée, les personnes seront contactés par les formateurs pour propositions de dates de formations
Pour tout renseignement complémentaire sur ces formations, merci d’envoyer un mail à contact@dataids.org

Cordialement
Dr Pascal Pugliese

Formation à la pratique rationnelle de dispensation des antiretroviraux

Lieu : IFSI/Hôpital Bichat-Claude Bernard
Organisateurs : Agnès CERTAIN et Carine BRUNETON
Dates : du 1er au 3 septembre 2011

D'un côté, le médecin a pour obligation professionnnelle d'identifier l'origine des souffrances (faire des diagnostics) et de résoudre les problèmes de santé se posant aux malades grâce à des interventions thérapeutiques appropriées et à ce titre, ses choix de médicaments les plus efficaces, les plus sûrs, les plus adaptés aux malades à traiter et les moins coûteux, permettent de restaurer l'état de santé tout en ménageant le bien commun.

De l'autre côté, le pharmacien est appelé à sécuriser les traitements dont les ARV, avant de les dispenser au malade. Il a pour obligation en outre, d'évaluer, de surveiller et de promouvoir l'observance des traitements en collaboration avec le médecin traitant.

Les deux assument des devoirs de lutte pour la protection et la sauvegarde de la santé des patients, chacun dans son domaine spécifique, mais qui sont toutefois complémentaires.

Cette formation donne lieu à des apprentissages structurés, concernant les connaissances, les gestes et les comportements, pour améliorer l'efficacité, la sécurité et les coûts des actes thérapeutiques.

La version 2011 de cette formation s'adresse à des pharmaciens exerçant déjà dans ce domaine. La double formation médecins/pharmaciens est envisagée ultérieurement.

Tecs en COREVIH : Actualisation des connaissances sur l'infection à VIH, les Co-infections et la gestion des complications au long cours liées au VIH et aux traitements antirétroviraux.

"Apporter des connaissances fondamentales et actualisées, pour comprendre le lien entre la pathologie et l’exercice de la fonction TEC"
Lieu : Lyon
Dates : 20 et 21 juin 2011

Journée Psy

"VIH, une maladie chronique ? Mythes ou réalités"

Pour la dixième année, la commission PSY de la SFLS organise une journée de formation-réflexion autour du VIH.
Notre prochaine journée permettra de réfléchir aux implications de la représentation du VIH comme maladie chronique. Cette conception  de l’infection tend à neutraliser ses particularités psychologiques et sociales dans un mouvement de standardisation et dans un contexte où apparaît  l’image mythique d’un patient informé, rationnel et autonome, capable de maîtriser par ses connaissances ses émotions et ses craintes. A travers 4 tables rondes, nous approcherons la complexité et la singularité des situations rencontrées dans nos  pratiques et mesurerons l’écart qui peut exister entre le VIH et les autres maladies chroniques.

Lieu : Paris - Mairie du Xe arrondissement
Date : 17 juin 2011
Organisatrice : Dr Roser Ceinos

 

Coopération inter-hospitalière Nord-Sud dans le domaine du VIH

Un très grand nombre d’équipes hospitalières est actuellement impliqué en coopération inter hospitalière dans le domaine du VIH. En France, l’essentiel de cette coopération se fait dans le cadre de l’initiative ESTHER (Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière en Réseau).

Les interventions demandées aux équipes du Nord sortent du contexte hospitalier habituel. Les problématiques rencontrées sur place sont par ailleurs très différentes de celles qui sont habituellement traitées par les équipes.
La plupart des intervenants n’ayant pas encore bénéficié de formation spécifique dans ce domaine, la SFLS et ESTHER proposent une formation visant à répondre à ces nouveaux besoins.
Lieu : Paris
Dates : 11, 12 et 13 mai 2011

[télécharger la fiche de candidature]

 Retrouvez les présentations des orateurs

Coopérations bilatérales et multilatérales : qui fait quoi ?
Dr Abdon GOUDJO

L’accès aux soins dans le système de santé des pays en développement
Pr Marcel ZANNOU

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme
Dominique Kerouedan

Les programmes nationaux de lutte contre le SIDA dans les pays en développement
Pr Marcel ZANNOU

Quelques perceptions de la maladie VIH dans les PED
Pr Marcel ZANNOU

Role et place de la société civile dans la lutte contre le VIH/SIDA : quelle articulation Nord-Sud ?

LE GIP ESTHER

Principes et conception du Projet Esther

 

Education thérapeutique : Concevoir et organiser un programme d'éducation thérapeutique destiné aux personnes infectées par le VIH ou les virus des hépatites

Formation, actualisation et maintien des connaissances des  professionnels de santé, déjà ou bientôt impliqués dans  les programmes d'éducation thérapeutique des personnes infectées par le VIH
Lieu : Paris
Dates : 5 au 6 mai et 16 au 17 juin + une journée de compagnonnage

Retrouvez les présentations des orateurs

Aspects virologiques de l'infection à VIH
C. Delaugerre

Relation d’aide et communication avec le patient
P. Nuss

Prise en charge du patient par le Médecin généraliste
O. Brasse

Le rôle et les attentes de l’encadrement dans l’éducation thérapeutique
au regard des recommandations ministérielles, de l HAS et de l’ARS

V. Achart-Delicourt

Les nouvelles stratégies de dépistage

" 2010 a marqué un tournant dans la politique de dépistage du VIH.
Ce séminaire a pour but de permettre aux acteurs de la lutte contre le SIDA , impliqués de près ou de loin dans le dépistage , d'acquérir les connaissances et les outils qui leur permettront d'adapter leur pratique aux nouvelles données et répondre aux attentes des consultants
Lieu :
Bordeaux
Dates : 24 et 25 mars 2011 Session complète
Nouvelles dates : 12-13 décembre 2011

Renseignements : sfls@wanadoo.fr ou 08.20.82.01.51

Accidents d’exposition au VIH

Lieu : PARIS
Organisateurs : Dr Jade GHOSN & Dr David REY
Dates : les 10 et 11 février 2011
Les «AES» (expositions potentielles au VIH, virus des hépatites et autres Infections Sexuellement Transmissibles) sont anxiogènes pour les personnes qui en sont victimes, lesquelles ne sont pas toujours bien accueillies aux Urgences, et souvent traitées par excès et/ou tardivement, par des ARV qui n’ont pas fait la preuve de leur efficacité dans ce contexte, et sont assez mal tolérés.
Nous vous invitons donc à acquérir une expertise, à partager vos expériences et échanger sur vos pratiques, au cours de ces 2 journées de formation, afin de mieux prendre en charge les victimes d’AES.
Public concerné : médecins, pharmaciens, infirmier(e)s, psychologues

La réunions a eu lieu au Crowne Plaza, 10 place de la république à PARIS.

Retrouvez les présentations des orateurs :

- AES en pays du Sud « Le parent pauvre »
Dr SEGERAL Olivier - Médecine Interne - CHU du Kremlin Bicêtre

- AES en milieu carcéral
Dr SEGERAL Olivier - Médecine Interne - CHU du Kremlin Bicêtre

- Prise en charge d’un accident d’exposition
Dr SOUALA - Pôle de Médecines spécialisées - Service de Maladies infectieuses - CHU Rennes

- Etat des lieux: quels professionnels ?
Quels gestes/actes et quelles circonstances sont les plus à risque? Combien de professionnels contaminés à ce jour et a-t-on des explications pour ces contaminations?
Pr. Elisabeth BOUVET, Maladies Infectieuses, CHU Bichat/GERES

- Traitement post exposition (TPE) : quels choix en ce qui concerne les antirétroviraux ?
Pr Christian RABAUD

- Perception du risque AES chez les soignants
Sylvie Chéneau psychologue CHU Bicêtre

- Principes et modalités du traitement antirétroviral post-exposition
Suivi virologique pré et post-traitement

Dr Constance Delaugerre

- Prise en charge des soignants infectés par le VIH
Dr Jade GHOSN - Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses - CHU de Bicêtre

VIH et Foie

Lieu : MARSEILLE
Organisateur :
Prof. Gilles PIALOUX
Dates : 20 et 21 janvier 2011

LA FORMATION « VIH, FOIE ET VIRUS DES HEPATITES » a pour objectif d’apporter des éléments de réponse pratique aux problèmes posés par les co-infections associant VIH et virus hépatotropes.
Ces co-infections sont en effet au coeur des stratégies thérapeutiques actuelles venant compliquer la prise en charge des personnes atteintes. Un atelier permettra de poser les questions soulevées par deux cas cliniques.
Cette formation concerne les cliniciens intéressés par les co-morbidités qui se situent aux frontières de l’infectiologie et de l’hépatologie. Il est recommandé d’apporter ses propres cas cliniques pouvant être discutés.

Formations SFLS

Diaporamas SFLS

Journées Nationales

Webcast / eLearning